Le mot d'Alexandre

mmexport1565509360709.jpg

L’énergétique chinoise, l’acupuncture et la médecine traditionnelle chinoise sont une seule et même chose. En effet, ce n’est qu’une déclinaison législative française qui définit le terme en fonction de la qualité du thérapeute. Un médecin sera acupuncteur, alors qu’un thérapeute sera énergéticien. Quoi qu’il en soit, cette médecine millénaire a ceci de formidable qu’elle ne dissocie pas le corps et l’esprit. Par le biais de point d’acupuncture et au travers des lois de la médecine chinoise, nous agissons sur la qualité énergétique de chaque organe. Un déficit de Qi* d’un organe provoque un déséquilibre au même titre qu’un excès. Il nous incombe de définir le déséquilibre et de rétablir l’harmonie dans l’organisme. La théorie du Yin/Yang est l’exact reflet de cet enseignement, le yin nourrit tandis que le yang élimine et protège.

 

Exemple : Un patient qui s’énerve facilement, qui se met en colère sans pouvoir se contrôler, qui a des crampes au repos , qui ne supporte pas le vent, qui a des maux de têtes (certains types), a un excès du Qi du foie.

Ce n’est qu’un exemple parmi des centaines d’autres. Une analyse et un bilan de santé sont nécessaires afin de pouvoir définir précisément où se trouve le déséquilibre.

D’autre part, comme je l’ai précisé, l’énergétique chinoise ne dissocie pas le corps et l’esprit, c’est donc normal que l’état émotionnel du patient influe sur le corps. N’oublions pas que de nos jours, l’influence des facteurs environnementaux de chaque personne a une interaction directe sur la santé.

Bien loin de moi l’idée de me soustraire au diagnostic médical, car au contraire, l’analyse tissulaire du dysfonctionnement organique défini précisément par un médecin (pasteurien) nous donne des indications très précieuses sur le déséquilibre et nous aide à trouver le meilleur chemin pour établir un bilan énergétique encore plus précis.

Je souhaite finir ces quelques lignes en vous disant que la santé n’est pas une affaire commerciale. Le travail en équipe de tous les praticiens issus de formation quelles qu’elles soient aura toujours un impact beaucoup plus fort. Si l’on veut vraiment retrouver une santé optimum, dépassons nos propres limites et travaillons de concert toutes pratiques confondues.

*Qi : terme chinois définissant la production d’énergie d’un organe, englobant les fonctions organiques ainsi que les fonctions inhérentes à la médecine chinoise.

Formations

Diplomé du CEDS ( Centre d'étude et de Développement des Sciences du corps et de l'esprit

Dct Cen Chef de Service

Hopital PUTUO Shanghai

Dct Claude Simmler

AST Sélestat

Membre de la World Federation of Chinese Medecine Societies

En relation avec l'université de médecine traditionnelle chinoise de Shanghai

Dct Li et Dct Lei Chef de Service

Hopital LONGUA Shanghai

Contactez-moi

06 14 19 02 12